Hervé Péro

Ingénieur de formation, Hervé fût administrateur de programmes de recherche de l’Union Européenne.
Aujourd’hui à la retraite, il reste néanmoins actif comme professeur associé à l’université sur les thèmes de l’organisation industrielle.
Initié au GODF, il intègre en 1998 le GOLA (Gran Oriente Latino Americano) à la RL:. Francisco de Miranda- Pensamiento Lbertario, dont il occupa diverses fonction d’officier dont celle de Vénérable Maître.
Il fut aussi GM Adjoint de l’Obédience de 2005 à 2007 
Son chemin initiatique se poursuit en Belgique au sein de juridictions libre jusqu’au 33ème degré. Hervé Péro est aussi à l’origine du Chapitre Libre et Souverain “Nuevo Mundo” de caractère extra territorial qui s’est fixé comme objectif le développement du Rite Ecossais Rénové et Adogmatique dans le monde hispanophone, bien au delà du troisième degré de la franc-maçonnerie.

photo1

Hervé vous propose 3 séminaires de réflexions sur la notion de progrès (un 4ème fera la synthèse de toutes les réflexions)

Au congrès franc-maçonnique « Penser le Progrès au XXIème siècle » (avril 2014, Paris), Edgar Morin déclare : « le progrès n’est pas irréversible, le progrès n’est pas certain, le progrès n’est pas offert… ». Un cycle de conférences a aussi été organisé sur ce thème par la Cité des sciences et de l’industrie, en mai 2018. De courtes vidéos sont disponibles sur le site de cette institution qui montrent la multiplicité des points de vue sur ce thème, mais qui toutes mettent en exergue le besoin de partage des connaissances.

« Seuls nous ne pouvons rien, ensemble nous pouvons tout » …

Cela doit résonner en nous, francs-maçons… surtout après la crise du COVID, avec le dérèglement climatique qui s’intensifie, avec un monde multipolaire en devenir. N’est-il pas temps d’avoir quelques réflexions complémentaires et supplémentaires sur le thème du progrès, concept inscrit au fronton de nos institutions ?

L’initiative du Chemin Étoilé, à travers nos échanges durant trois ou quatre séminaires, permettra peut-être l’émergence d’une « nouvelle définition du progrès », tout au moins une clarification nécessaire. Nous essayerons de nous poser quelques questions : Retour vers le futur ? D’où venons-nous, où allons-nous ?

En Janvier-Février, nous vous proposons un second sémainaire : Le progrès a-t-il un futur ? Le progrès, un concept si cher aux francs-maçons, peut-il être confirmé comme une idéologie comme les autres ? ce séminaire abordera les différentes critiques de la notion de progrès depuis trois décennies, et en fonction de ce que nous savons aujourd’hui et essayera de clarifier le futur de ce concept, inscrit au fronton des institutions maçonniques

En avril-Mai, un troisième séminaire :  Où sont les véritables déterminismes ? Y a-t-il des marges de manœuvre, et pour qui ? « 

Marges de manœuvre ai-je dit ? Tout cela dépendra de nos capacités individuelles et collectives… A ceux qui s’alarment parce que pourraient venir des temps d’autoritarisme ou d’autocraties, de suppression des libertés individuelles, de retour de la jungle urbaine, ou d’effondrement de cet Occident soi-disant civilisé qui a dominé le monde depuis 500 ans, soyons honnêtes en disant que le changement est déjà en cours et que beaucoup des diablotins qui le stimulent viennent d’ici et non de là-bas…

En juillet-août : quatrième séminaire :  Conclusion ? L’occasion pour nous toutes et tous qui avons échangé et débattus de proposer une synthèse de toutes vos remarques, réflexions et contributions lors des trois premiers Zoom.

Aucun article trouvé!

(Visited 52 times, 1 visits today)
Fermer
fr_FR